Votre parti

Nos idées

Nos évènements

Le blog de Zita

Priorités du PSE après les élections européennes de 2014

foto.jpegLe texte qui suit sont mes remarques à la Convention de la fédération des Français de l'Etra du 26 Août.

Il était plus qu'heureux de partager ce panneau avec Richard Gabriel, Antoine et Marie-Rose, qui sont des membres actifs de la politique européenne de la famille du PSE..

Nous devons montrer aux citoyens nos projets, les ramenant à nos côtés en partageant les mêmes valeurs. Nous devons leur montrer que nous sommes le parti qui se bat pour leurs désirs et espoirs.

Quel parti se bat pour l’emploi des jeunes y apportant des solutions telles la Garantie pour les Jeunes ou en défendant les égalités et les droits humains ?

Peut-être le PPE avec les mesures d’austérité d’Angela Merkel ? Le Front National qui essaie d’augmenter la haine entre les européens ? Ou peut-être les Libéraux dont les approches économiques sont les mêmes que celles du PPE ?

NON ! Chers camarades : c’est le PSE qui s’est battu pour ces droits en Europe.

 

1. Analyse PE 2014

 

1)    Nous avons remporté nos deux paris: c’est le constat positif!

  1. 1.     Pari n°1 : avoir les meilleurs candidats. La décision du PSE après les dernières élections en 2009 d’éviter les arrangements à huis-clos pour la désignation des candidats pour de hautes responsabilités européennes était un tournant historique pour la démocratie européenne.

La décision commune du PSE au Congrès de Prague  de 2009 de faire campagne avec un candidat commun a changé et personnalisé le vote.

  1. 2.     Pari n°2 : à présent nous savons que JC Junker sera le prochain Président de la CE. Ce n’était pas si évident. Cfr le scepticism de Merkel, HVR, Juncker…Quel changement historique!

Cela crée une nouvelle dynamique dans les relations entre les institutions – cela octroie plus de crédibilité pour le PE.

La campagne des élections européennes a indéniablement aidé l’UE qui a fait un pas de géant vers une meilleure politisation. Cependant l’UE est encore loin d’être une démocratie transnationale.

2)    Nous avons fait une vraie campagne avec de vrais candidats: Martin Schulz, le candidat commun du PSE, était le candidat le plus actif. La Tournée Electorale Martin Schulz, a inclus plus de 70 villes dans 24 différents pays européens était un réel engagement et un beau succès. Merci à tous pour votre soutien ! 

3)    La campagne de Jean-Claude Juncker était plus limitée et simple, soulignant le fait qu’il avait été sous pression pour avoir choisi de se présenter pour cette position à la place du poste de Président du Conseil européen. Les conservateurs ont fait une campagne moins « européenne ».

4)    Notre campagne :

  1. Le Manifeste! Durant cette campagne nous avons été capables de travailler avec succès sur certains éléments européens communs assez forts. Des sujets communs, tel le combat pour l’emploi des jeunes, une large campagne européenne avec notre candidat commun représentant notre agenda commun, une campagne solide via les réseaux sociaux  ainsi qu’une large mobilisation populaire.

Le Manifeste Commun du PSE a été traduit en 14 langues différentes, 53.000 copies dans  8 langues différentes furent distribuées et ses dossiers imprimés en 14 langues furent distribués aux partis membres.

  1. 2.     Il a été malheureusement difficile d’imposer notre message en faveur d’une autre Europe, une Europe différente. L’Europe actuelle n’est pas celle que nous voulons.

Le débat porta principalement sur la différence entre une nouvelle Europe et pas d’Europe du tout – entre partis pro-européen et eurosceptiques, ce qui est un piège pour nous. Pour les partis pro-Européens il n’était pas facile de critiquer la politique actuelle, institutionnelle et le schéma démocratique tout en restant ouverts d’esprit pour les prochaines étapes d’intégration.

Il aurait été utile d’avoir plus d’aide des médias lors des retransmissions des « débats présidentiels ». En France par exemple,  ils n’étaient même pas diffusés. La manière avec laquelle ce fut mis en place doit considérablement être améliorée pour les prochaines élections.

 

  1. 1.    Résultats PSE

 

Le groupe S&D a été capable de se stabiliser et de rester le second plus grand groupe au sein du Parlement européen. Nous avons bien fait, mais nous n’avons malheureusement pas gagné.

Quelques faits et chiffres:

 

Le Groupe S&D a 191 MEPs, i.e. 30 en moins que le PPE (221 MEPs).

      Le PPE a perdu 19% de ses membres alors que le S&D 1,5%.

 

 

2009

2014

 

2009

2014

PSE

194

191

PPE

274

221

Verts

57

51

ALDE

85

67

GUE/NGL

35

51

ECR

56

69

 

 

 

EFD

32

48

 

 

 

Extrême droite

31

44

Total

283

293 / 751

 

478

447 / 751

 

Résultats général, succès des Eurosceptiques et de l’extrême droite

 

  • Gauche: pouvoir et taille +/- identique au sein du PE
  • Droite modérée: perte de 80 MEPs
  • Extrême Droite et Eurosceptiques : gain de 40 sièges

Influence plus forte dans le débat (+rapports)

è Davantage de moyens financiers

è Fort heureusement pas de groupe politique pour Marine Le Pen

 

La taille du groupe des Eurosceptique était déjà grande dans les années 80’, ce n’est pas un nouveau cas de figure

Les votes pour les partis « pro-européens » ont augmenté après la fin de la Présidence de Jacques Delors à la CE : l’Europe était populaire !

Maintenant avec Barroso : l’Europe est impopulaire et il y a plus d’Eurosceptiques !!!

 

3. Prochaine étapes ?

Lors des dernières élections de mai 2014, les citoyens européens ont lancé le signal fort d’un besoin  de changement profond au sein de l’UE

 

Il est donc important de planifier un programme qui répondra à ce défi, et faire de l’Europe une réelle force pour la croissance, l’emploi et la justice. L’accent sur l’emploi et les affaires sociales doit redevenir le cœur de la construction européenne.

 

Cela doit être imbriqué dans une nouvelle approche d’économie politique et de gouvernance. Les citoyens européens ont envoyé un signal fort que nous ne pouvons pas ignorer et ce, dans le but de conserver notre démocratie européenne.

 

C’est le message de nos leaders, HOLLANDE + RENZI + GABRIEL !!!

Sommets du PSE à Bruxelles, Paris et Ypres.

1)    Combattre le chômage!

Dans un contexte de chômage élevé, la première, et capitale, priorité de la CE devrait être la création d’emploi. La crise du chômage des jeunes est une crise qui affecte tout le monde dans notre société.

 

-       La Commission doit proposer une stratégie d’investissement, incluant la recherche de nouvelles sources pour promouvoir la croissance en Europe

-       Il faut l’amélioration de notre plan pour la Garantie Jeunesse pour tous jusqu’à 30 ans et avec un budget accru.

-       La révision du budget européen à mi-mandat devra permettre plus d’investissements pour des emplois de qualité et la croissance pour les hommes et femmes.

-       La règle de calcul déficitaire devra être révisée en fonction des investissements

-       En même temps, la prochaine CE devra investir dans l’éducation et dans le renforcement des citoyens et des travailleurs

-       Encourager les politiques industrielles et l’économie digitale: La CE devrait développer une nouvelle politique industrielle économique et un programme de ré-industrialisation pour créer des emplois durables et décents pour les femmes et hommes qualifiés.

-       Régulation financière des marchés en faveur d’une vraie économie: La CE devrait réguler davantage le secteur bancaire et restreindre la spéculation financière. Adoptée lors de la dernière législature, l’introduction de la Taxe sur les Transactions Financières doit être accélérée.

 

2) Combattre les inégalités!

 

-       Promouvoir les droits du travail et les standards sociaux: La prochaine CE devra s’atteler à améliorer la protection des travailleurs, plus particulièrement en révisant la Directive des Travailleurs détachés, améliorant un salaire minimum décent à travers l’UE et en introduisant un cadre légal pour les Services d’Intérêt Généraux. En ce qui concerne le dialogue, la CE doit relancer le dialogue social et favoriser de nouveaux accords au niveau européen.

 

Je voudrais aussi vous parler de la campagne de PES Femmes comme un outil pour le futur proche du PSE. Comme vous le savez je suis Présidente de PSE Femmes et nous avons lancé notre campagne pour l’égalité Salariale entre les hommes et les femmes il y a quelques mois: « Egalité Salariale, Maintenant ! ».

 

L’austérité et les coupes budgétaires dans les crèches, les soins sociaux et l’éducation poussent les femmes dans des retranchements et l’inégalité salariale européenne actuelle (16.9%) les y laissent. Comme vous le savez il s’agit d’un sujet qui me tient à cœur alors comment régler ce problème majeur ? Nous pouvons nous adresser à la CE mais comment atteignons nous les citoyens ? Grâce à vous, c’est grâce à vous que nous pouvons sensibiliser les citoyens et concrétiser ce projet via les voies législatives.

 

De son côté, la CE devra également mettre en œuvre des règles fortes pour garantir un salaire égal pour un travail égal, éliminant la différence salariale entre hommes et femmes et en diminuant déjà de 2% cette différence par état membre, par année et par groupe d’âge.

 

Cela doit être fait en respectant le fait que les libertés économiques ne peuvent pas être plus importantes que les droits sociaux. Si l’Europe peut trouver de l’argent pour cautionner nos banques il existe indéniablement de l’argent pour ses citoyens.

 

-       Protéger les standards européens et les négociations commerciales : Tous les accords commerciaux, y compris ceux actuellement en cours de négociations avec les USA, doivent assurer la protection des droits humains et sociaux, le travail décent, les standards environnementaux, la culture, la responsabilité d’entreprise et le commerce équitable.

 

3)    Combattre la discrimination et l’exclusion!

-       Respect de valeurs fondamentales européennes: Le respect des valeurs fondamentales européennes, la liberté et la légalité sont les bases de notre projet européen. Ils doivent être respectés par tous les états membres et maintenus pour défendre les droits de tous les citoyens. La CE doit continuer à garantir les droits des femmes et améliorer l’égalité entre les hommes et les femmes via des politiques qui renforcent les femmes d’un point de vue économique, social et politique : des politiques qui encouragent la participation des femmes sur le marché du travail avec des cibles et des outils spécifiques qui permettent la combinaison d’une carrière professionnelle et d’une vie privée pour les hommes et les femmes, combattant toutes formes de violences basées sur le genre et promouvant une représentation égale au sein de la prochaine CE.

 

-       Une nouvelle politique pour les réfugiées et une politique migratoire: L’UE a besoin de nouvelles politiques d’asile et de migration avec des valeurs claires et des principes. Notre première priorité doit être de tout mettre en œuvre pour protéger les vies humaines et la dignité et cela tout en offrant la protection à ceux dans le besoin. La CE doit construire les mécanismes appropriés  pour une réelle solidarité entre tous les états membres avec des moyens suffisants. La politique européenne migratoire doit être présentée avec une approche légale forte et complète afin de donner toutes les possibilités et alternatives légales possibles aux personnes concernées et combattre les trafics d’être humain en tout genre. Il est également impératif d’y inclure une intégration effective, des politiques de participations et l’assistance aux pays d’origine.

 

-       Promouvoir l’influence européenne à travers le monde: Dans un monde globalisé et changeant, avec conflits et inégalités croissantes, l’Europe doit être un acteur global. L’Europe doit s’exprimer d’une seule et forte voix, utilisant des éléments adéquats pour la promotion de la paix, de la démocratie, des droits des femmes et d’une prospérité partagée à travers le monde. La CE doit soutenir les progrès pour l’élargissement européen, travailler sur le partenariat avec les pays de l’Est considérant cette collaboration comme importante dans le rapprochement de ces  pays  vers l’UE. Il est aussi essentiel de promouvoir de fortes relations avec la région Méditerranéenne. L’Europe doit sans aucun doute s’investir afin que les Objectifs du Millénaires pour le Développement et l’agenda des Nations Unies de l’après 2015 soit un succès.

 

Conclusion

 

Suite à la Présidence du PSE le 19 juin dernier, nous avons commencé à travailler sur un nouveau Plan Stratégique avec un regard vers les prochaines élections de 2019. D’ici là, nous, les socialistes et démocrates, voulons être le  plus grand groupe politique au sein du PE et pour assurer l’accomplissement de objectifs nous devons travailler ensemble :

 

Le PES et S&D doivent œuvrer ensemble main dans la main  avec les partis membres.

 

L’Europe est à un tournant : il y besoin de plus d’égalité / de plus de socialisme

 

Ce n’est seulement qu’en joignant nos forces que nous serons capables de construire un Europe plus égale et plus prospère pour nous et les générations futures.

 

Chers camarades, permettez-moi de vous remercier pour votre attention et de vous souhaiter un débat riche lors de cette Convention Fédérale.

 

 

Do you like this post?